Afin de faciliter l’échange de données entre deux GSheet et l’utilisation de la commande IMPORTRANGE, l’idée est de compiler l’ensemble des données de la source et de dé-compiler à la cible. L’avantage de cette méthode est de gérer qu’une seule colonne et d’accélérer les échanges inter fichiers

COMPILATION DES DONNEES

Commande JOIN

Afin de compiler les données, la commande JOIN a été utilisée

Problème : il existe des cellules vides à la source (Bleu), mais à la décompilation avec la commande SPLIT (Cellule M1), les cellules vides ne sont pas prises en compte

Commande Concatener

L’utilisation de la commande Concatener ne permet pas de résoudre ce probleme

Commande Concatener

Test si la cellule est vide

Pour prendre en compte les cellules vides, un test, avec la commande ESTVIDE est fait en amont, mais ce test alourdit fortement la commande.

Utilisation d’un espace

Afin de faciliter la détection des cellules vides, un espace sera inséré dans l’option délimiteur de la commande JOIN. La commande devient :
=JOIN( » ~ »;A2:K2) avec un espace entre le  » et le ~.
Afin de ne pas prendre en compte lors de la décompilation, la commande SUPPRESPACE est utilisée.

Commande SUPPRESPACE

Cette option permet d’alléger la commande de compilation et de faciliter la décompilation

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here